8 avenue du docteur blanchet, 77500 Chelles

Le Goulash au pain

Published by Marc Celton on

Goulash au pain

Le Goulash au pain

Aujourd’hui, on se réchauffe et on se régale autour d’un plat typiquement slave : le Goulasch (Гуляш).

Oui, oui, vous avez bien vu, à l’origine ce plat s’écrit « -sch » à la fin, mais la simplification veut qu’on l’écrive également en « -sh ». Quoi qu’il en soit, le Goulash se déguste en famille ou entre amis, qui profitent d’un plat relevé prenant des airs de notre bœuf bourguignon national.

Tradition

Bien que le Goulash soit très répandu en Europe centrale et fait la fierté de la République Tchèque, il est bon de noter que ce plat est originaire de Hongrie. 

En effet, le terme Goulash vient du mot hongrois « Gulyás » et signifie « Bouvier ». Le plat était, à l’origine, une soupe de viande (bœuf, veau, porc, cheval, agneau, etc.) accompagnée de pain. Ce plat était considéré comme étant pour les paysans avant de se démocratiser dans l’aristocratie. La soupe de Goulash est d’ailleurs devenue le plat national de la Hongrie.

Enfin, plusieurs pays ont adapté la recette en fonction de leurs goûts. C’est ainsi que la République Tchèque en a fait un ragoût, finement présenté pour devenir l’un de ses plats nationaux.

Ingrédients pour 

3 personnes

Ingrédients

  • 500 g de boeuf bourguignon
  • 60 g de farine
  • 3 boules de pain fraiche
  • 2 carottes
  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 30 cl de vin rouge
  • Paprika
  • Huile d’olive
  • Sel / Poivre

Accompagnements

  • Salade verte

Préparation : Goulash au pain - Хлеб Гуляш

Etape 1 :

Pour débuter, émincez l’oignon et la gousse d’ail.

Une fois cela fait, épluchez vos carottes et coupez-les en rondelles. 

Etape 2 :

Dans une cocotte minute ou une marmite en fonte, faites revenir l’oignon avec l’huile d’olive.

Ajoutez la viande afin de la faire dorer, accompagnée de la gousse d’ail et du paprika.

Etape 3 :

Lorsque votre viande a eu le temps de dorer, saupoudrez votre préparation avec la farine. Cela vous aidera à épaissir votre sauce.

Etape 4 :

Ajoutez ensuite les rondelles de carottes et recouvrez votre viande avec le vin rouge.

Laissez ensuite mijoter à feu moyen, sans recouvrir votre cocotte durant 2 heures 30 minimum. Plus la viande mijote, plus elle sera tendre.

Si vous manquez de sauce durant la cuisson, rajoutez du vin. 

Etape 5 :

Pendant la cuisson, prenez vos boules de pain et découpez le haut de la boule pour créer un chapeau. Le procédé est le même que pour des tomates farcis. 

Videz ensuite la mie de pain à l’intérieur afin de faire de la place pour la viande.  

Etape 6 :

Une fois votre viande mijotée et l’épaisseur de la sauce à votre convenance, ajoutez votre goulash dans le pain et refermez le chapeau.

Conseils et observations

Similaire au bœuf bourguignon, cette recette est cependant plus épicée. Si vous n’aimez pas les plats très relevés, n’hésitez pas à avoir la main moins lourde sur le paprika. 

Le Goulash est parfait pour l’hiver, ou même en automne si ce dernier s’avère rude. S’agissant d’un plat chaud et très consistant, il saura vous réchauffer et vous rassasier par la même occasion. 

Comment se rafraîchir avec cette recette ?

Si vous souhaitez prendre du vin avec ce plat, nous vous conseillerons un vin rouge avec du caractère, d’autant plus si vous utilisez beaucoup de paprika.

La robe du vin viendra s’harmoniser parfaitement avec la sauce épaisse de votre plat. Le fort caractère qui résultera du vin viendra soutenir le goût du paprika, donnant un mélange très intéressant.

Pour ce plat, nous nous tournerons donc vers des vins du Rhône comme le Gigondas, un Côte-de-Provence ou un Haut-Médoc.

Si vous souhaitez des vins venant de bourgogne, je vous conseillerai tous les vins avec l’appellation « village » comme le Côte-de-Nuits, généralement accessibles à prix plus avantageux. 

N’oubliez pas d’être prudent avec l’alcool et d’en profiter avec retenue. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Cela doit donc rester un produit à consommer avec modération.

Partagez si vous aimé cette recette :